Skip to content

Séminaires

Privilégiant les réflexions novatrices sur les transferts culturels dans le cinéma,
la littérature, l’art, les nouvelles technologies et les pratiques sociales,  NYUF
s’est investi
depuis 2005, dans un programme de recherche en sciences sociales.

Son ambition est  de donner une voix et une visibilité aux travaux menés de part et d’autre
de l’Atlantique dans un souci de circulation et de partage des savoirs.

Les chercheurs, les professeurs,  les doctorants,  les étudiants, et les artistes de toutes disciplines
seront appelés à travailler ensemble sur les grands enjeux sociétaux du XXIe siècle en privilégiant
les approches transdisciplinaires conçues comme un dialogue entre disciplines sociales,
scientifiques, artistiques franco-américaines.

Les Séminaires :

Depuis cinq ans NYU in France s’investit dans un programme de développement
de la recherche transdisciplinaire et transatlantique. Ce travail a pour but de soutenir et
de donner une voix et une visibilité aux travaux menés de part et d’autre de l’Atlantique.
Il permet à ces membres : artistes, professeurs, chercheurs et doctorants de s’engager dans
une véritable circulation et partage des savoirs et des compétences dans diverses disciplines
tels que la  littérature, le cinéma, l’histoire de l’art, l’art, l’anthropologie et la philosophie.

Dans le cadre des six groupes de recherche que NYU in France a crée et soutient,
de nombreuses personnalités du monde scientifique et artistique ont apporté leur contribution :
Eric Rohmer, Olivier Assayas, Alain Corbin, Richard Pena, Jim Hoberman, Michelle Perrot,
Joan Scott, Todd Shepard, Laura Schuft, Gil Anidjar, Robert Harvey, Bernard Stiegler,
Elie During, Emilie Apter, Yann Toma,  Edwards Sullivan.

Aujourd’hui le développement et la reconnaissance internationale de cette entreprise de recherche
a pour objectif de fédérer des équipes transatlantiques, d’organiser des colloques, de diffuser ses conférences et débats, de publier ses travaux et d’accueillir des doctorants ou post-doctorants dans les équipes.

La poursuite et la reconnaissance de ces actions engage NYU in France dans une réelle dynamique
de circulation des savoirs et des compétences qui lui permettra de devenir un véritable vivier
pour les chercheurs, les artistes, les étudiants et les doctorants.  A l’aube du XXIe siècle,
NYU in France entend participer aux grands débats et défis sociétaux.

%d blogueurs aiment cette page :